La formation professionnelle et techinique initiale dans les pays européens semble être un acquis solide des politiques de l’enseignement car elle a derrière elle une tradition plus que séculaire. Cependant si on analyse les indicateurs internationaux produits sur ce sujet de nombreuses failles apparaissent. Elles sont par ailleurs confirmées par des observations sur le terrain. Le modèle de la formation technique et professionnelle mis en oeuvre en Europe est loin d’être parfait et on peut se demander si on peut le proposer comme modèle à l’Amérique latine.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Rapport rédigé à la demande des responsables du consortium "Education" du programme EUROsociAl de la Commission Européenne. Ce programme est une initiative de la Commission Européenne pour contribuer à la promotion de la cohésion sociale en Amérique Latine à travers le renforcement des politiques publiques et de la capacité institutionnelle à les gérer. Sa méthode principale de travail est l’échange d’expériences et de connaissances entre les administrations publiques européennes et latinoaméricaines dans cinq secteurs principaux : la justice, l’éducation, la santé, la fiscalité et l’emploi.

Table des matières

I. Le cadre de la formation professionnelle et technique dans les pays de l’Union Européenne

- Le vieillissement de la population
- L’enjeu du capital humain : ne pas gacher des ressources devenues rares
- L’emprise du système technicien
- La prolongation de l’espérance de scolarisation
- Les jeunes à risque

II. Tendances de développement

- Le réamenangement de l’organisation de l’enseignement secondaire de 2ème cycle
- Le changement des curricula : des disciplines aux compétences
- La fléxibilité des transitions : ruptures, expériences, crédits de formation
- Le développement de la formation technique et professionnelle supérieure

III. Conclusion

Les documents de l'article

2006FP_trends.pdf
2006_11_dp_visiteeurosocial.pdf