Version imprimable de cet article Version imprimable

Les élèves les plus démunis restent victimes de l’enseignement supérieur

Les bacheliers 2008. Où en sont-ils à la rentrée 2009 ? Etude longitudinale de suivi des bacheliers de l’année 2008.

La démotivation et les inégalités sociales sont les deux premiers critères d’échec dans l’enseignement supérieur affirme une étude de la DEPP (ministère). Les taux d’échec restent énormes.

Ainsi seulement 64% des bacheliers [1] sortis du lycée en 2008 et inscrits dans le supérieur passent en seconde année.

Six bacheliers généraux [2] sur dix accèdent en deuxième année à la rentrée suivante, tandis que seul un bachelier technologique ou professionnel [3] sur cinq passe le cap de la première année.

Seulement le 48% de l’ensemble des bacheliers 2008 inscrits dans l’enseignement supérieur, toute typologie confondue, est optimiste face à l’avenir professionnel.

La note d’information 11.08 de la DEPP [4] se trouve en cliquant ici.

Informations sur les publications de la DEPP : depp.documentation@education.gouv.fr

[1] Studente che ha conseguito la maturità

[2] Maturità generale

[3] Diplomati degli Istituti tecnici o professionali

[4] Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du Ministère de l’Education Nationale