L’article introduit deux compte-rendus qui viennent d’être publiés aux Etats-Unis à propos d’ un ouvrage de Timothy Reagan concernant les traditions et valeurs éducatives autres que celles occidentales.

Version imprimable de cet article Version imprimable

La ballade des politiques de l’éducation

Y a-t-il des modèles alternatifs à celui de la scolarisation universelle mis sur pied en Occident depuis la première moitié du XIXème siècle ? Est-ce que tous les systèmes éducatifs évoluent dans le même sens et finiront pour se ressembler ? Est-ce qu’on peut envisager une transplantation de ces modèles dans des terroirs culturels différents ? Est-ce que la mondialisation de l’éducation et la globalisation de l’économie finiront pour imposer un seul type de scolarisation et une seule modalité de formation dans des systèmes d’enseignement univoques ? Voilà le genre de questions que des travaux comme celui de Timothy Reagan, un linguistique, nous obligent à aborder.

Le thème des relations Nord-Sud dans les politiques de l’éducation, et plus en général ceux de la contagion entre systèmes éducatifs, de l’efficacité du transfert des modèles éducatifs d’un pays à l’autre et d’un continent à l’autre, de la recherche de modèles efficaces et de l’imitation, voire de la copie des modèles, est au coeur de l’éducation comparée, comme le démontre l’initiative de la Graduate School of Education de la Columbia University présentée ici même.

Il est aussi une question centrale dans les politiques de l’enseignement : y a-t-il des systèmes d’enseignement meilleurs que les autres ? Y a-t-il un modèle exemplaire ? Peut-on l’ imiter, le transplanter dans un autre contexte et espérer, ce faisant, d’obtenir de bons résultats ?

Par ailleurs, ce type de questions en suscitent d’autres, comme par exemple : Est-ce que les systèmes d’enseignement sont entre eux plus semblables que dissemblables ? Est-ce qu’ils se développent ou se reproduisent de la même manière, selon les mêmes lignes de tendances, mais avec des vitesses différentes, certains étant plus en avant que d’autres ? Ou, au contraire, les systèmes d’enseignement sont incompatibles entre eux et il est vain de chercher un modèle à imiter, chacun ayant ses caractéristiques propres, ses traditions administratives, ses règles de régulations, ses techniques de pouvoir et de gouvernement ?

Ces problèmes se retrouvent en filigrane dans les réactions qui ont suivi la publications des résultats du cycle de l’enquête PISA de l’OCDE et dans les nombreux projets réalisés depuis une quinzaine d’année sur le thème "What works ? (Les bonnes pratiques). Y a-t-il des bonnes pratiques exportables partout ? Est-ce que les pratiques appliquées dans les écoles du système finlandais qui a obtenu des résultats élevés dans l’enquête PISA sont-elles bonnes ou sont bonnes seulement parce que les résultats des élèves finlandais dans le test PISA sont bons ? Par ailleurs, ces pratiques peuvent se greffer par exemple en Provence, en Catalogne ou en Sardaigne, pour ne rester qu’en Europe ?

Pour revenir au problème de fond, celui de l’évolution synchronique ou diachronique des systèmes d’enseignement, une source d’information remarquable est la banque de données développées par le BIE et tout particulièrement la documentation sur l’évolution des programmes d’enseignement. [1]

La question des transferts des modèles éducatifs, d’un point de vue conceptuel, historique et sous l’angle des effets des financements internationaux ainsi que celle des alternatives aux modèles actuels que représentent plusieurs tentatives de réformes ambitieuses développées aujourd’hui au Nord et au Sud a été également abordée dans le volume rassemblant les Actes de la rencontre internationale organisée à Genève, en septembre 2004, par le Bureau international d’éducation (BIE) de l’UNESCO, la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE) de l’Université de Genève et le Service de Recherche en éducation (SRED) du Département de l’instruction publique du canton de Genève sur "L’enseignement secondaire à l’échelle mondiale : bilans et perspectives" , en préparation à la 47 e session de la Conférence internationale de l’éducation mise sur pied par le BIE. [2]

Le livre de Timothy Reagan [3] Non-Western Educational Traditions : Indigenous Approaches to Educational Thought and Practice. (3rd Edition) Mahwah, NJ : Lawrence Erlbaum Associates, 2005, pp. 320 ( ISBN 0-8058-4857-6) mérite d’être signalé car il aborde dans une optique comparée ces questions. Cependant l’auteur n’analyse pas le sujet du point de vue des dispositifs et des appareils développés dans le monde occidental pour scolariser la population. Son point de vue est plus ethnologique que politique.

Deux compte-rendus de cet ouvrage viennent d’être publiés dans Education Review : un, passablement critique, de Karen Wooten, Program Coordinator for Graduate Education Programs et Adjunct Faculty au College Notre Dame of Maryland, Southern Maryland Higher Education Center. [4] et un deuxième, plus descriptif, de la part de Maria R. Van der Vossen. [5]

[1] Curricula Collection:The IBE has built up a comprehensive collection of curricula-related materials, including : books, journals, reports, conference papers, etc. The collection´s histroical depth and wide geographic span make it an important resource educationalists interested in curricula and education systems. The collection may be accessed via the IBE´s online catalogue, IBEDOCs, using the terms from the online thesaurus, UNESCO : IBE education thesaurus.

Curricula on the Web

The IBE is developing a database of online links to the curricula and education systems of over 80 countries worldwide. This database will soon be made available on the Website.

[2] BOTTANI N., MAGNIN C., ZOTTOS E. (éditeurs) :L’enseignement secondaire à l’échelle mondiale : bilans et perspectives. Actes du colloque de Genève 5-7 septembre 2004. SRED, Genève, Décembre 2005, 300 pages.ISBN 2-940238-17-0.

[3] (Professeur de linguistique à la Neag School of Education, Université du Connecticut, USA)

[4] Ms. Wooten has an M.S. in Psychology from California State University, Los Angeles. Currently, she is working toward a doctorate in Instructional Leadership for Changing Populations.

[5] Ph.D. student at the College of Notre Dame of Maryland. Her research interests focus on educational leadership and culture in education.