Commento del sito francese Le Café pédagogique, del 6 febbraio 2006, con riferimento ad un articolo di Donald MacLeod pubblicato il 5 febbraio 2007 sul supplemento educazione del Guardian e ad un articolo pure del 5 febbraio del servizio News della BBC.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Nuovi programmi per la scuola media

L’Angleterre lance une vaste consultation sur de nouveaux programmes :

"Les programmes doivent changer pour aller à la rencontre d’un monde en mutation rapide et donner la possibilité aux professeurs d’enseigner de façon à intéresser et rendre enthousiastes leurs élèves". C’est en ces termes qu’Alan Johnson, le ministre de l’éducation, a présenté les projets de programme des collèges anglais.

De 12 à 14 ans, les élèves continueront de suivre les 12 enseignements établis depuis les programmes de 1988. Shakespeare, Dickens, George Eliot restent aussi au programme.

Mais de nouvelles orientations sont données. Ainsi pour les langues où l’Ourdou et le mandarin seront proposés. En géographie, le développement et le changement climatique, en histoire l’enseignement de la Shoah seront renforcés. L’étude de l’esclavage sera introduite. L’éducation civique est infléchie pour apprendre le "vivre ensemble".

Des enseignements plus originaux, vu de Paris, sont également renforcés. Ainsi les élèves apprendront à cuisiner des mets simples en cours de technologie. Ils seront initiés aux finances personnelles.

Mais ces programmes veulent surtout introduire un nouvel esprit. Ils donneront plus de liberté aux enseignants et de flexibilité dans les emplois du temps. "Les écoles pourront innover sur les emplois du temps. Enseigner des sujets ensemble, fonctionner par projets ou organiser des visites , tout cela peut rendre les élèves plus enthousiastes pour apprendre". Flexibilité, initiative, autonomie deviennent les valeurs maîtresses de ces programmes. Pour [le Guardian ce sont celles que les employeurs attendent.