La notion de mérite ... Une étude sociologique inédite et rigoureuse dans laquelle les étudiants ont aussi voix au chapitre

Version imprimable de cet article Version imprimable

Si les spécialistes de divers horizons sont souvent invités à livrer leur analyse sur la pertinence de la notion de méritocratie ou bien sur sa mise en œuvre, plus rares sont les recherches qui interrogent les acteurs sociaux eux-mêmes sur leur propre conception de la justice sociale. L’auteur de cet ouvrage a donné la parole à des étudiants aux trajectoires variées appartenant à quatre grandes filières de l’enseignement supérieur : instituts universitaires de technologie (IUT), sections de techniciens supérieurs, classes préparatoires et universités, afin de recueillir leurs représentations personnelles. Quelle image se font-ils du mérite ? Dans quelle mesure associent-ils celui-ci au diplôme ? De façon plus spécifique, pensent-ils vraiment qu’une société fondée sur la reconnaissance des titres scolaires est une société juste ? Les enjeux de ce type de recherche sont multiples : scientifique (confrontation de données sociologiques, psychologiques, économiques, philosophiques), politique (la légitimation de hiérarchies ne risque-t-elle pas de cliver davantage encore la société ?). Enfin, cette recherche interroge également directement le rôle de la sociologie dans ce domaine.

Document du département Etudes et recherches de l’ Observatoire national français de la vie étudiante (OVE) par Elise Tenret et Marie Duru-Bellat 

Année d’édition : 2011
Réf. : 9782110081988
158 pages, 16x25 cm
ISBN : 978-2-11-008198-8

18€

 

Voir dans ce site les publications de Duru-Bellat à propos du mérite scolaire. Effectuer une recherche dans Oxydiane ou cliquer ici pour le compte rendu de l’étude "Le mérite contre la justice".